Défi michéeEn préparant ma prédication en lien avec le thème proposé par le SEL (voir "une journée évangélique pour l'environnement"). Je suis tombé la-dessus : www.defimichee.fr/spip.php?rubrique6

Un document qui date de 1980 et qui pose la question du mode de vie de celui se qui préoccuppe de la pauvreté dans le monde et du respect de la nature.

Je n'avais pas imaginé que les évangéliques puissent se retrouver dans ce concept de simplicité volontaire qui m'interpelle de plus en plus.

Mis à part un vocabulaire évangélique qui nous décoiffe un peu, je trouve cette démarche intéressante. J'aimerai pouvoir retraduire cette idée avec les mots d'aujourd'hui et une théologie de la grâce (et de la liberté!) un peu plus marquée...