Nous avons en Eglise, après nombreux débats et le fameux passage par l'électrique, choisi le Bullerjan qui correspond à la taille du bâtiment et son volume.

J'avais connu ce type de chauffage au Canada (Colombie Britanique) il y a plus de 30 ans... mais c'était plus rustique alors que là nous l'avons depuis 5 ans et hormis les frais d'achat (3.300 € avec la livraison et l'installation - remplacement du poêle à mazout, si j'ai bon souvenir) et le ramonage tous les deux ans (car nous ne chauffons pas tous les jours!) à environ 80 €, le reste ce sont des frais marginaux de remboursement kilométrique pour les déplacements lors des offres de bois de chauffage, kilomètres qui peuvent être vus comme visites pastorales aussi !

Pour notre temple de 14 m X 7 m avec une voute céleste en forme de bateau renversé qui culmine à 9 m (sauf erreur de ma part) le chauffage doit être lancé deux heures avant les réunions en hiver.... contre 12 h avant avec le fuel !

Nous avons une nouvelle toiture et de la laine de roche a été déroulée pour offrir un minimum d'isolation thermique... Par contre il y a des courants d'air autour des fenêtres, sous les portes et les murs sont de pierre (1823). Néanmoins c'est l'église la plus chaude de la ville (dixit les catholiques de passage!).


Pour l'hiver nous consommons entre 3 et 4 stères de bois. Même acheté nous serions à 50 € le stère.
En fait nous avons assez d'amis catholiques et protestants qui donnent du bois, soit déjà coupé, soit déjà sec, soit à couper sur place... Ce qui génère des dynamiques solidaires pour aller chercher le bois.  Souvent le bois sec est simplement donné par des amis de tous bords qui passent au gaz, partent à la maison de retraite ou se font livrer plus de bois et en donnent à l'Eglise etc. En plus, 4 stères ce n'est pas la mer à boire.
l'an passé nous avons grillé bien plus car nous avons aussi chauffé le presbytère au bois. Moralité, le prélèvement ErDF a été divisé par deux! Le CP est enthousiasmé aujourd'hui alors qu'il grinçait des dents préférant des radiants électriques il y a quelques années.


Pour la maison, un ami a donné un insert (fonte Godin 20 ans d'age), un autre ami (du métier) est venu tuber la cheminée et... nous allons chercher du bois, la semaine dernière nous avons coupé 2 stères d'arbres morts avec 5 autres personnes de la communauté et je suis allé en chercher 2 stères chez une paroisienne qui en donne chaque année en se faisant livrer plus que ce dont elle a besoin.

Il arrive que le trésorier s'arrange avec les personnes pour qu'elles fassent un don proche de la valeur du bois que nous allons acheter (ex : chèque d'un multiple de 50 € par stère), ce don ouvre droit à un reçu pour don. Comme ce don est dédié au chauffage du temple, l'Eglise achète le bois à la personne. Cette formule n'est à évoquer que si le trésorier est confortable avec cette formule. C'est d'ailleurs la formule que nous avons utilisée pour faire refaire le mur mitoyen avec la voisine... Qui était contente de payer pour avoir (notre) mur propre toute en payant moins d'impôts et faire travailler une société locale.

Alors oui il faut qu'une personne vienne allumer le feu deux heures avant... Oui, il faut porter le bois et balayer.
Par contre il y a très peu de cendre, cendres qui peuvent trouver de multiples usages ménagers ou dans le jardin. Nous achetons des allume-feux pour faciliter la tâche.


Entre deux saisons, les jours où le temple est plus froid que l'extérieur... il faut un peu d 'expérience pour arriver à allumer le feu à cause d'un mauvais appel d'air mais rapidement on devient pro à ce  travail et quelle douceur ce feu de bois!