Non à l'aéroport


Notre Dame des Landes : Non à l’aéroport ! Non aux expulsions!


Alors qu’il existe dores et déjà un aéroport international à Nantes, l’Etat et l’entreprise Vinci veulent en construire un autre à une vingtaine de kilomètre au Nord de Nantes, sur la commune de Notre-Dame-des-Landes. Cet aéroport, s’il voyait le jour, engloutirait plus de l600ha de terres agricoles en zone humide, conduirait à l’expulsion de centaines d’habitants et de plusieurs fermes et coûterait aux contribuables des sommes faramineuses qui iraient directement dans la poche de Vinci, entreprise concessionnaire de l’aéroport.

Depuis 2008, plus de cent personnes ont répondu à l’appel des habitants de Notre-Dame-des-Landes à venir vivre sur la « zone à défendre » (ZAD), à occuper les maisons vides et à y construire de nouveaux lieux de vie. Cette stratégie, inspirée de celle des paysans du Larzac dans les années 1970, a permis non seulement de renforcer la résistance contre l’aéroport mais aussi de redynamiser un territoire. Une boulangerie, une bibliothèque ambulante, une ferme maraîchère et une chèvrerie ont vu le jour sur les terres occupées de Notre-Dame-des- Landes. Et si vous vous baladez là-bas, vous croiserez sûrement des dizaines de personnes à vélo, des chantiers collectifs autour d’un champ de patates ou de la construction dune maison et/ou des ateliers de partage de savoir-faire. Bref, Notre-Darne-des-Landes est devenu un véritable laboratoire d’idées et de pratiques, loin des rêves technocratiques de vitesse et de profits.

Voilà une quinzaine de jours que les forces de police quadrillent le territoire de NDDL et en expulsent les habitants en dévastant le bocage. Apportons notre soutien aux occupants de Notre-Dame-des-Landes et dénonçons les méthodes violentes et anti-démocratiques par lesquelles l’Etat français, que ce soit sous la domination du PS ou de l’UMP, tente, coûte que coûte, d’imposer un projet dont la population ne veut pas... le tout dans un silence médiatique assourdissant.
(Texte distribué autour du 1er novembre 2012)

Plus d’infos sur : ACIPA.free et ZAD.NADIR.org



L’heure est à ceux qui font vivre la Terre, qui la respecte et qui la lègueront dignement à leurs enfants.

Avec l'ACIPA, dites NON! au projet d'aéroport de Notre-Dame des ...